Vous avez 40 ans ou plus et souhaitez rejoindre une colocation ? Vous êtes à la mode ! Saviez-vous que les quadragénaires à la recherche d’une colocation ont augmenté de 43% en deux ans ? Alors que c’est déjà tout à fait normal en Angleterre ou en Allemagne, la France a du retard à rattraper. Suivez ces quelques conseils pour que tout se passe pour le mieux !

La communication est la clé

Après 40 ans, on n’a pas forcément le même train de vie que les étudiants. Mais cela n’empêche pas de trouver des colocataires, bien au contraire ! Avec votre situation financière, il vous sera plus facile de décrocher un appartement que les étudiants qui sont souvent sans revenus. Sur badi, vous pourrez chatter sur notre application mobile avec vos futurs colocataires pour vous entendre sur le train de vie que vous souhaitez avoir. Vous ne voulez pas de soirées arrosées chez vous ? Faites-le savoir dès le début pour que les choses soient claires et que votre coloc potentiel signe en connaissance de cause. Gardez cette habitude de communiquer au quotidien pour éviter les malentendus et anticiper des querelles qui pourraient être étouffées dans l’œuf.

Recherche de colocation à Paris : un cas particulier ?

Paris étant souvent en avance sur les tendances montantes, la colocation est privilégiée par les habitants de la capitale de nombreux arrondissements comme le 11ème. Vous aurez donc certainement plus de choix là-bas que dans une autre ville si vous avez décidé de vivre avec quelqu’un de votre tranche d’âge. Mais que nos lecteurs de province ne se découragent pas, la colocation est bien développée là-bas aussi et vous permettra notamment de louer des maisons, ce qui est beaucoup plus rare à Paris intramuros. Un moyen de vivre avec plus d’espace, éventuellement pour vos enfants si vous en avez.

Vous êtes père ou mère séparé de votre conjoint ? Trouvez une autre famille monoparentale pour vous épauler !

Si vous êtes papa ou maman séparé du parent de vos enfants, il faut bien évidemment penser à vos têtes blondes qui passeront une partie de leur temps chez vous. Pourquoi ne pas trouver une autre famille monoparentale pour vous épauler dans votre quotidien ? Bien sûr, il faudra faire des compromis et donner un coup de main de temps en temps, mais cela vous permettra de rompre la solitude et de partager les factures, tout en faisant des économies d’échelle en faisant les courses en gros.

On n’a pas les mêmes critères de sélection lorsque l’on est étudiant et que l’on a 40 ans. Dans tous les cas, la colocation reste un moyen idéal d’économiser sur son loyer tout en bénéficiant d’une présence galvanisante qui peut déboucher sur de belles amitiés. Trouvez votre coloc idéal sur badi !