Vous entreprenez la rénovation de votre appartement ? Vous souhaitez connaître les aides pour la rénovation d’une maison ancienne pour location ? Découvrez les aménagements obligatoires et tous les financements possibles :
Location : les aménagements obligatoires en 2019
Les propriétaires bailleurs doivent respecter certaines règles lors de la rénovation d’un appartement ou maison.
Pour les logements vides
Les logements vides ne nécessitent pas d’installation de meubles ou d’équipements de cuisine, mais ils doivent quand même répondre aux critères d’un logement décent.
Selon la loi, le propriétaire bailleur doit fournir un logement « ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé et doté des éléments le rendant conforme à l’usage d’habitation ».
Le décret du 30 janvier 2002 indique la nécessité d’un volume minimum (pas moins de 9m² par personne, ou 20 m³ !), un confort décent et des installations de gaz/électricité sécurisées. Lors de la rénovation, faites donc attention aux installations anciennes, qui pourraient bien ne plus être aux normes actuelles… Sachez aussi que depuis 2018, le logement doit correspondre à des critères énergétiques décents, c’est-à-dire avec notamment une aération correcte. Vérifiez donc ces deux éléments avant rénovation !
Pour les logements meublés
Les logements meublés doivent se conformer à ces critères de décence, mais ils doivent aussi présenter des équipements obligatoires permettant au locataire d’occuper le logement immédiatement. Depuis le 1er septembre 2015, la liste est la suivante :
  • Un lit
  • Des rideaux ou volets occultants
  • Une table et des sièges
  • Des étagères
  • Des luminaires
  • Du matériel d’entretien ménager
  • Du matériel de cuisine
Pour la cuisine, vous devrez fournir un four ou un four à micro-ondes, des plaques de cuisson, un réfrigérateur/congélateur, des ustensiles et la vaisselle. Cela nécessite ainsi une rénovation d’appartement un peu plus poussée. Il faudra donc vous procurer des équipements solides, pour ne pas avoir à les remplacer souvent.
Les aides financières à la rénovation
La bonne nouvelle, c’est que vous disposez d’aides pour la rénovation d’une maison ancienne ou appartement prévus pour la location. Voici vos options :
  • Des prêts sont disponibles suivant vos conditions de ressource : prêt à taux zéro, prêt d’accession sociale, prêt conventionné, prêt à l’amélioration de l’habitat, prêt d’action logement, prêt des fournisseurs d’énergie (pour la transition énergétique) ainsi que des prêts bancaires « classiques »
  • L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) peut également vous fournir une subvention pour travaux, notamment pour l’isolement et la rénovation énergétique
  • Via votre fournisseur d’énergie, vous pouvez obtenir un Certificat économie d’énergie (CEE) qui prend la forme d’un prêt, d’une subvention ou d’une prime
  • Vous bénéficiez aussi d’avantages fiscaux pour la rénovation énergétique du logement comme une TVA à taux réduit pour les travaux, un crédit d’impôt et même une exonération de taxe foncière
Vous disposez donc d’aides pour la rénovation d’une maison ancienne pour location ou pour la rénovation d’un appartement. Renseignez-vous sur les conditions d’accès pour en bénéficier !
 Vous avez achevé la rénovation de votre logement et vous souhaitez trouver des locataires fiables ? Utilisez badi pour poster une annonce et choisir des (co)locataires qui vous conviennent vraiment !