Si vous êtes propriétaire bailleur (c’est-à-dire si vous n’occupez pas les lieux), vous avez plusieurs options pour proposer la location de votre bien. Vous pouvez louer le logement en entier (un seul bail) et laisser les occupants gérer la séparation des loyers. Mais vous pouvez aussi louer une chambre à la fois et proposer plusieurs baux. Les deux stratégies ont leurs avantages et inconvénients.

Louer un logement entier : une stratégie plus simple à mettre en place

Lorsqu’on propose une maison entière, la stratégie la plus courante consiste à proposer un bail unique. C’est-à-dire un contrat établi avec une seule personne (ou bien avec un couple marié). Cela simplifie les choses pour vous et vos locataires, mais cela veut aussi dire que légalement, seule une personne est responsable du loyer. Ce sera à cet unique interlocuteur que vous devrez vous adresser en cas de retard de paiement. Cette situation fonctionne donc très bien si vous louez à une famille entière, mais peut poser plus de problèmes s’il s’agit d’une colocation. Notez aussi que si vous utilisez un bail unique, vous ne recevrez qu’un seul dépôt de garantie.

Louer une chambre à la fois : plus complexe, mais aussi plus flexible !

Une autre stratégie consiste à séparer votre bien pour louer une chambre à la fois. Dans ce cas de figure, chaque chambre du logement aura son bail séparé, qui explique à quels équipements la personne a accès, avec un loyer fixe pour chaque chambre. Attention, la chambre doit au moins faire 14 m² pour se conformer à la loi Alur de 2014. Cette solution vous oblige à trouver plusieurs locataires à la fois, mais elle offre plusieurs avantages.

D’une, vous risquez peu les impayés, car la responsabilité du loyer est séparée entre plusieurs personnes. Deuxièmement, la somme totale des loyers prélevés sera souvent légèrement plus élevée que si vous proposez un loyer pour la maison entière. Enfin, dans le cas d’une colocation, chaque occupant pourra souscrire à une assurance habitation séparée, ce qui vous donne plus de garanties en cas de sinistre.

Quel type de location me convient ?

Votre stratégie dépendra du type de locataires que vous ciblez.Si vous vivez en ville, l’option colocation est plus répandue qu’à la campagne. Si vous habitez dans un quartier résidentiel, vous pourriez à l’inverse avoir plus de facilité à attirer une famille, en particulier si votre logement est proche d’une école. Enfin, votre choix dépendra aussi de votre expérience en tant que propriétaire. S’il s’agit de votre première location, un bail unique pourra être plus simple à mettre en place.

 Vous avez une chambre à louer et besoin de trouver des locataires de confiance ? Téléchargez notre appli pour sélectionner les profils qui vous correspondent vraiment. Vous pourrez ensuite louer votre bien en toute tranquillité et dormir sur vos deux oreilles !