Généralement stimulante et sympa, la colocation peut-être plus compliquée si l’on n’a pas établi dès le début des règles entre colocataires plus ou moins explicites pour que tout se passe bien. Que ce soit au niveau du ménage, du frigo ou des invités, il faut poser des bases pour une bonne entente entre tous. Et si ça ne rend pas les choses plus fun, ça vous évitera des mésententes qui peuvent entacher certainement la bonne ambiance à la maison. Nous en avons établi 3 majeures que vous pourrez appliquer avec vos colocs adorés. C’est parti !

Règles colocation – N°1 : Faire une check-list avant même d’emménager ensemble

Le feeling passe bien, l’un de vous a des chambres à louer, les autres cherchent tous un logement… L’idée est lancée, on fera une coloc’ ensemble ! Mais ne vous laissez pas emporter aveuglément par l’euphorie du moment : gardez la tête froide et pesez le pour et le contre d’habiter tous ensemble. Voici une check-list des choses à regarder pour voir si cela se passera bien (nous reviendrons sur certains points par la suite) :
  • Le ménage (une tâche particulière par coloc’ ? Tous ensemble ou chacun son tour ?)
  • La cuisine (chacun son frichti ou grandes tablées conviviales ?)
  • La vaisselle (Un plongeur attitré ou tous à l’évier ?)
  • Les courses (ensemble ou séparément ?)
Cette ébauche de liste doit vous donner des idées pour les points potentiels de discorde. Chacun doit exprimer ses attentes et ses veto en ce qui concerne la vie quotidienne pour éviter toute incompréhension le moment venu. Sur badi, la nouvelle messagerie instantanée est justement là pour vous permettre de faire mieux connaissance avec vos futurs colocataires et pouvoir discuter en amont et sans filtre de ce type de points ! 

Règles colocation – N°2 : Trouver une manière simple et efficace pour gérer les comptes communs 

Le gros avantage d’être en colocation, c’est de pouvoir partager les frais. Il y a bien entendu le coût du loyer, mais pas que ! D’autres frais de fonctionnement peuvent être amenés à être divisés par le nombre d’occupants, bénéficiant ainsi à la bourse de chacun. Ainsi, à ce titre, les produits ménagers qui coûtent généralement cher peuvent être payés via un pot commun. De même, les ampoules de l’appartement, le papier toilettes, le savon pour les mains ou autre rideau de douche à changer peuvent également faire partie du calcul. 
Des applications mobiles proposent désormais de pouvoir gérer un budget commun à plusieurs. Chacun peut y rentrer ses dépenses et l’application s’occupe ensuite de faire la répartition et de recenser les paiements de chacun. Pour les plus traditionnels, le cahier de compte posé à côté du frigo fera également très bien l’affaire.
Inutile de rappeler que si « les bons comptes font les bons amis », une gestion budgétaire équitable fait sans aucun doute une bonne coloc’! 

Règles colocation – N°3 : Organiser des moments conviviaux

Il y a autant de type de colocation que de personnalités de colocataire. Certains seront plus introvertis préférant limiter les interactions avec les autres occupants, d’autres plus extravertis auront envie de partager plus qu’un simple loyer. badi permet d’accéder à un large panel de profils de colocataire pour justement permettre à chacun de trouver « chaussure à son pied ». Finalement, l’idée est de trouver le colocataire idéal ou la colocation idéale qui correspond à une vision similaire de la vie en communauté. Mais si chaque colocation peut être différente, la valeur PARTAGE reste le dénominateur commun à chacune. Partager son toit c’est tout de même partager une part de son intimité. C’est pourquoi il est important de réussir à créer des moments de convivialité dans cet environnement partagé. Une fois par semaine, par quinzaine ou par mois, en fonction des plannings de chacun, essayez d’instaurer une rendez-vous régulier avec votre ou vos colocataires. A tour de rôle, chacun peut prendre en charge l’organisation de cette soirée. Autour d’un bon plat de pâtes, d’une activité amusante ou d’une simple tasse de thé, ce moment privilégié vous permettra d’évoquer éventuellement les sujets relatifs à votre habitat mais surtout d’instaurer une atmosphère agréable où il fait bon vivre et où chacun peut trouver sa place.
Nous pourrions écrire des dizaines d’articles sur les règles pour une colocation parfaite, mais la vérité est qu’elle relève de notions très personnelles. Que vous partagiez votre propre logement ou que vous viviez chez quelqu’un d’autre, jouez cartes sur table sur vos envies dès le début et n’hésitez pas à communiquer pour les réadapter si besoin. Et finalement… gardez le sourire ! Les règles en colocation, quand on trouve la bonne colocation, ce n’est pas si sorcier !