L’application badi, leader sur le marché de la location, annonce une nouvelle levée de fonds de 30 millions de dollars. Pour la première fois, le fonds d’investissement de la Silicon Valley, GoodWater Capital, investit dans une startup espagnole aux côtés de Target Global et des fonds d’investissements Spark Capital et Mangrove Capital. Depuis son lancement, badi a levé quelque 45 millions de dollars.

Paris, le 10 janvier 2019 – Badi, l’application leader sur le marché de la location, qui facilite l’accès au logement en ville, annonce aujourd’hui une levée de fonds de série B de 30 millions de dollars. Portée par Goodwater Capital – société de capital-risque américaine spécialisée dans l’High Tech, et ayant déjà investi dans des sociétés telles que Spotify, Twitter et Facebook – cette levée mène le financement de badi à 45 millions de dollars.

Shmuel Chafets du fonds d’investissement Target Global a également participé à ce dernier tour de table, ainsi que Mark Tluszcz, PDG de Mangrove Capital Partners, l’un des fonds d’investissements européens ayant auparavant investi dans Skype et Wix.com.

Par ailleurs, Tao Tao, COO de Get your guide, start-up allemande en plein essor, rejoindra les membres du conseil d’administration de badi aux côtés d’Alex Finkelstein de Spark Capital, prestigieuse société de capital risque américaine et l’un des premiers investisseurs de Twitter, de Mark Tulszcz, de Didac Lee, entrepreneur espagnol et Carlos Pierre, PDG de badi.

L’immobilier : sujet prioritaire sur le marché européen

En Europe, le marché de la location a augmenté de 130% au cours des 10 dernières années, ce qui explique le succès de badi à Londres – ville la plus chère d’Europe -, Barcelone, mais aussi Paris et Rome.

Actuellement, les locations représentent 21% du marché à Rome, 23% du marché à Paris et 40% du marché à Berlin, preuve de la demande générale. Cette nouvelle levée de fonds permettra alors à badi de poursuivre son expansion sur tous ces marchés et de faire de la location en ville une solution durable.

Elle permettra aussi à l’entreprise de consolider ses services à Barcelone, Madrid, Londres, Paris et Rome et d’ouvrir de nouveaux marchés dans les grandes villes européennes en commençant par Berlin. L’investissement servira également à recruter de nouveaux talents pour rejoindre l’équipe, à ouvrir de nouveaux bureaux à Londres et à développer des offres supplémentaires pour faciliter la vie des propriétaires et des locataires via la plateforme.

Badi se revendique comme une plateforme mettant en relation les propriétaires et les locataires grâce à l’intelligence artificielle. Le site a déjà reçu 12 millions de demandes de location depuis son lancement et entend bien continuer à innover sur le marché de l’immobilier grâce à cette levée de fonds qui marque le coup d’envoi de l’année 2019.

À propos de badi

Fondée en 2015 par Carlos Pierre, badi, l’application n°1 pour trouver le locataire ou colocataire idéal, a ouvert sa plateforme aux propriétaires et locataires désireux de louer des logements longue durée. Ayant recours à l’intelligence artificielle – une première sur le marché – badi permet aux propriétaires et locataires d’entrer en contact en fonction de critères que chacun a enregistré au préalable.

Badi a pour vocation de faciliter la location entre particuliers à l’heure où des difficultés persistent pour trouver un logement, notamment dans les grandes capitales européennes. La plateforme contribue ainsi, grâce à son algorithme, au développement d’un nouveau modèle de recherche de location, à la fois simple, ludique et intuitif.

Contact badi

Sandra Kassubeck
Communications Manager
Sandra.kassubeck@badi.com