Ce matin, tout allait bien. Vous aviez dégusté un excellent repas avec vos colocataires hier puis passé la soirée à discuter tranquillement… Mais soudain, quelque chose vous alerte : vous voyez un dégât des eaux provenant des parties communes de l’appartement ! Vous réveillez vos colocs et décidez d’un plan d’urgence : il faut parer à cet imprévu au plus vite.

Dégât des eaux : la procédure à suivre

Coupez l’arrivée d’eau de l’appartement

La première chose à faire est de couper l’inondation à la source. Rendez-vous à l’arrivée d’eau de l’appartement pour stopper l’hémorragie et permettre de faire un peu de nettoyage. Le plombier saura identifier la fuite et pourra la réparer dans la foulée. Si la fuite est très importante et qu’il est impossible de la stopper, appelez les pompiers. Dans ce cas, pensez aussi à couper l’électricité.

Faites intervenir un plombier

Il peut vous sembler normal que ce soit votre propriétaire qui contacte le plombier et règle la facture. Mais en cas d’urgence, vous pouvez le faire à sa place bien que dans ce cas, vous devrez avancer les frais. Votre assurance habitation (obligatoire pour tout locataire) couvrira les coûts en temps voulu. Quoi qu’il arrive, demandez un devis et une facture détaillée pour éviter les arnaques.

Contactez votre assurance

Appelez votre conseiller immédiatement – il vous expliquera quelles sont les pièces à lui remettre. Assurez-vous cependant que le colocataire contactant son assurance soit celui ou celle qui a réglé la facture du plombier. Pensez à prendre des photos du sinistre avant l’intervention du plombier ou tous travaux, car les assurances en demandent presque systématiquement. Vous avez cinq jours ouvrés pour remettre le constat à votre assureur après le sinistre, alors faites au plus vite pour ne pas rater le coche !

Contactez un prestataire pour faire les travaux (ou les faire vous-même)

Après un dégât des eaux, il se peut qu’il y ait quelques travaux à effectuer : refaire la tapisserie, la moquette ou le plancher… Contactez votre assureur pour qu’il vous conseille des professionnels qu’il a agréés et continuez de prendre des photos aux différentes étapes. Conservez bien les factures et reçus pour pouvoir les envoyer à l’assurance. Si vous effectuez vous-même les travaux, le remboursement est calculé par l’assureur en fonction du prix des matériaux (toujours sur présentation des factures) et du temps passé.

Attention : n’entreprenez jamais de travaux de rénovation sans avoir reçu l’accord de votre propriétaire et de l’assureur. Ne signez en aucun cas de devis ou n’engagez pas de dépenses avant d’avoir le feu vert !

Le plombier est passé, les travaux ont été faits et les frais remboursés… Heureusement que vous aviez notre guide « Dégât des eaux : procédure à suivre » à portée de main ! Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à le partager et à consulter nos autres conseils sur notre blog. Et si vous recherchez de nouveaux colocataires, téléchargez notre application dédiée !